Quand les mots guérissent nos maux – un essai de Régine Detambel. «Les grands problèmes humains ne sont accessibles que métaphoriquement.»

Et si les livres de fiction étaient de véritables remèdes pour nous aider à nous reconstruire et à retrouver à travers la lecture la santé de corps et d’esprit ? C’est en tout cas la conviction de Régine Detambel, romancière et kinésithérapeute, qui publie aux Editions Actes Sud un essai dédié à la bibliothérapie créative, «Les […]

Lire la suite Quand les mots guérissent nos maux – un essai de Régine Detambel. «Les grands problèmes humains ne sont accessibles que métaphoriquement.»
juillet 23, 2017

Écrire, c’est surtout pouvoir remplir de sens son existence et offrir en cadeau son unique reflet : «Polaroïds», de Laure Mi Hyun Croset

L’écrivaine genevoise Laure Mi Hyun Croset croit aux pouvoirs des mots pour guérir ses névroses qui sont coupables de ce qu’elle appelle son «dérèglement». Elle les confie, dès lors, à la toute-puissance de l’écriture qu’elle croit capable de transfigurer «ces visions dérangeantes», ces «instants certes pénibles», en images dépourvues de laideur. «Ni beaux ni laids», […]

Lire la suite Écrire, c’est surtout pouvoir remplir de sens son existence et offrir en cadeau son unique reflet : «Polaroïds», de Laure Mi Hyun Croset
juillet 22, 2017

Radiographie d’une séparation : habitudes, mimétisme social et mysticisme de la solitude dans le roman «Il bouge encore» de Jennifer Murzeau

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont tout pour réussir, sauf qu’au premier battement d’ailes d’un papillon vivant sur le continent où le chômage est roi, tout s’écroule et part à la dérive sur le radeau nommée Séparation. Cette chute cruelle et inattendue déverse sur leur quotidien son lot d’amertume prête à fissurer le […]

Lire la suite Radiographie d’une séparation : habitudes, mimétisme social et mysticisme de la solitude dans le roman «Il bouge encore» de Jennifer Murzeau
juillet 20, 2017

L’éternité selon Rebecca Wengrow

Inutile de chercher à savoir ce que Rebecca Wengrow pense de la liberté, on sait qu’elle serait prête à renoncer à tout sauf à cette réalité de l’être, la seule à pouvoir la gratifier d’un sentiment de plénitude irremplaçable, comme elle l’affirme avec autant de force dès « Le désespoir des heures de pointe » […]

Lire la suite L’éternité selon Rebecca Wengrow
juillet 12, 2017