«Concours pour le Paradis» très réussi pour Clélia Renucci

  L’appel à candidature par lequel Clélia Renucci exhorte ses lecteurs à s’inscrire au «Concours pour le Paradis» ne tient ni de la promenade paisible ou de la visite guidée dans le jardin des bienheureux ni du rude effort intérieur de ce que l’on appelait autrefois gagner son paradis ou son ciel. Son livre nous invite à […]

Lire la suite «Concours pour le Paradis» très réussi pour Clélia Renucci
septembre 20, 2018

Être à Strindberg : « Trois ex », un roman de Régine Detambel

  Régine Detambel aime les êtres toqués qui ne connaissent pas les murmures du long fleuve tranquille de la vie, chacun ayant sa part d’outrance dans une existence foudroyée par l’aliénation ou par le génie, ou par les deux, tant ces pathologies de l’esprit se ressemblent. Maîtrisant l’art de la filature et la technique du […]

Lire la suite Être à Strindberg : « Trois ex », un roman de Régine Detambel
septembre 19, 2018

Interview. Régine Detambel : «Il n’y aurait donc pas pour moi de manière générale d’écrire car chaque roman a sa demande propre, son impulsion propre»

  Régine Detambel aime bien nous surprendre. Exemple, ce pari parfaitement réussi si l’on en tient compte du succès de son dernier roman en date, «La Splendeur». Ce n’est plus un secret, notre romancière et bibliothérapeute affectionne peu la prose circonstancielle et fréquente «les livres qui vous mordent et vous piquent […] (qui) «nous réveille […]

Lire la suite Interview. Régine Detambel : «Il n’y aurait donc pas pour moi de manière générale d’écrire car chaque roman a sa demande propre, son impulsion propre»
septembre 19, 2018

«Dans le livre, pas de mort»: Régine Detambel, «La Splendeur»

  Reconnaître à l’objet livre l’existence d’une matérialité sensible, capable de prendre vie dans l’intimité d’un mystérieux dialogue, tel est le défi qu’assume Régine Detambel, romancière et bibliothérapeute, pour qui «de la peau au papier il n’y a qu’un pas[1]». Cette corporalité vivante n’est sans doute pas réduite, chez cette écrivaine qui fait l’éloge du […]

Lire la suite «Dans le livre, pas de mort»: Régine Detambel, «La Splendeur»
septembre 19, 2018