Elena Adriana Dobrinoiu : Brancusi, un génie artistique et un héros roumain qui a vécu et travaillé à Paris

 

Le 19 février marque le 145e anniversaire de la naissance de Constantin Brâncuşi. Il est né à Hobita, Gorj, mais a passé une bonne partie de sa vie à Paris, et nous nous souvenons de lui comme du sculpteur roumain avec des contributions étonnantes au renouvellement du langage et de la vision plastique dans l’art contemporain. Quittant le pays assez tôt, il a mûri de manière créative en France. Là où il a vécu la majeure partie de sa vie, le grand sculpteur est mort et son corps reste à Montparnasse. Ci-dessous, vous avez l’opportunité de faire une incursion dans l’activité et l’art de Brâncuși, afin de comprendre le génie derrière l’homme, qui a donné naissance à des créations uniques et de renommée mondiale.

Les expositions auxquelles Brancusi a participé entre 1898 et 1957

1898 – Craiova

Débuts à l’exposition régionale de Craiova

Expose des bustes à Gheorghe Chitu. Il est très apprécié par la presse locale.

1903 – Bucarest

Il expose pour la première fois à l’Athénée roumain “Ecorseul”.

1906 – Bucarest

Exposition générale roumaine du parc Filaret Dans le pavillon D. Gerota. L’œuvre “Ecorseul” est présentée.

1906 – Paris

Exposer au Salon d’Automne à Paris Le jury composé de Medardo Rosso, Mailiol, Bourdelle reçoit trois œuvres en pierre de Brancusi: “L’enfant”, “Fierté”, “Portrait de M. G. Lupescu”. Et il a transporté leurs œuvres à l’aide d’une brouette.

1907 – Bucarest

Exposition à “Tinerimea Artistica” les œuvres “Copilul” et “Fiul Campului” – la version en pierre “Copilul” est achetée par Pinacoteca Statului.

1907 – Paris

Il expose à Paris, à la “Société nationale des Beaux-Arts”, quatre œuvres: “Buste” en pierre, “Buste” en bronze, “Torture” en pierre et “Esquisse” en pierre. Après cette exposition, sur les conseils de Rodin, “ça n’ira pas si vite”.

1907 – Créteil

Participe à une exposition organisée au sein de la phalange “L’Abbaye de Créteil”, fondée par Charles Vildrac.

Albert Gleizes participe également à l’exposition.

1907 – Paris

Expositions au “Salon d’Automne” à Paris “Etude” un buste en pierre La Salon est organisé et une rétrospective Cézanne.

1908 – Bucarest

Lors de l’exposition “Tinerimea Romana” à l’Athénée roumain, il expose “Supliciul” en bronze et “Ebos” en pierre.

1908 – Paris

Participe au “Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts” avec l’oeuvre “Buste” en bronze.

1909 – Bucarest

Participe avec trois œuvres à l’exposition “Jeunesse artistique”, “Buste” en pierre, “Tête d’enfants” en marbre et

“Etude” dans la pierre.

1909 – Paris

Participe au Salon d’Automne avec l’oeuvre “Tête d’Enfant” en bronze.

1910 – Paris

Participe au “Salon des Indépendants” où il expose “Prière”, fragment d’un monument funéraire et «Pierre sculptée».

1910 – Bucarest

Participe à l’exposition organisée par “Tinerimea artistica” où il présente l’oeuvre “Cumintenia Pamantului”

Les membres du jury et les critiques de Bucarest ont des opinions divergentes. Finalement, l’œuvre fut exposée et sur recommandation du peintre G. Petrascu, elle fut achetée par un collectionneur.

1910 – Bucarest

Le “Salon d’Automne” de “Jeunesse Artistique” a lieu. Brancusi expose “Le Baiser” (la version en pierre), intitulé “Fragment d’un chapiteau”.

1912 – Paris

Il est présent au 27ème «Salon al indépendant» avec les œuvres «Sleeping Muse» en marbre, «Prométhée» en marbre, «Kissing» en pierre.

1912 – Bucarest

Participe au “Salon Officiel” avec “Supliciu”, “Cap de Copil” et “Studiu”. A l’intervention du ministère, les trois pièces seront diffusées la veille du vernissage.

1913 – New York

Participe à «l’Exposition Internationale d’Art Moderne» – The Armory Show. Cinq œuvres de Brancusi sont exposées lors de ce premier événement international d’art moderne, organisé au siège d’un régiment d’infanterie “69th Inf’ty Regt Armory”. 1600 œuvres ont été exposées, dont des œuvres d’Ingres, Delacroix, Courbet, Cézanne, Gauguin, Manet, Degas, Lautrec, Matisse, Dufy, Kandinsky, Rodin, Bourdelle, Maillol, Lehmbruck, Archipenko, Duchamp-Villon

1913 – Paris

Participe au 29ème “Salon de la Société des Artistes Indépendants”. Expose trois sculptures.

1913 – Chicago

L’exposition de New York – “The Armory Show” rouvre à l’Art Institute of Chicago. Les étudiants, incités par les dirigeants de la Ligue “Law and Order”, brûlent les effigies de Brancusi, Matisse et Walter Pach (l’organisateur américain de l’exposition), considérés comme les dirigeants les plus dangereux de l’avant-garde.

1913 – Bucarest

La 12ème exposition de “Jeunesse artistique”. Brancusi expose pour la première et la dernière fois “The Master Bird”, coloré en bleu.

1913 – Boston

L’exposition itinérante d’art moderne “The Armory Show” sera organisée au “The Copley Hall”.

Ce sera la dernière exposition du tournoi, la clôture ayant lieu le 19 mai.

1913 – Munich

L’exposition internationale à Glasspalast où il expose “Cap de Copil” en bronze Brancusi représente la Roumanie avec Grigorescu, Luchian, Paciurea, Steriadi et d’autres. L’historien de l’art W. Hausenstein considère Brancusi comme “l’un des esprits les plus intéressants de la nouvelle sculpture”.

1913 – Londres

Participe à la 6e exposition “Allied Artists” au Royal Albert Hall et Gaudier Brzeska expose également à cette exposition.

1913 – Londres

Il expose aux “Dore Galleries”, avec Picasso et Delaunay.

1914 – Prague

L’exposition organisée par Alexandre Marcereau sous les auspices du Manes Art Circle, au parc Kinski

Il participe avec Mondrian, Duchamp-Villon, Archipenko et un groupe d’artistes tchèques.

1914 – New York

La première exposition personnelle de Brancusi a été organisée par Alfred Stieglitz et Edward Steichen à la Photo Secession Gallery. 8 œuvres en marbre, bois et bronze ont été exposées.

1914 – Bucarest

Exposition de six œuvres à “Artistic Youth”: “Sleeping Muse” en bronze doré, Dadae en bronze doré, Danaida en pierre, “Sculpture en pierre” fragment, “Prayer” en bronze, “Buste de Petre Stanescu” en bronze

Parmi les œuvres exposées se trouve “Prayer”. Paciurea présente également une figure agenouillée

intitulé «Prière».

1915 – Paris

Participe à une exposition à la “Galerie Bernheim Jeune”. Il s’agit d’une exposition organisée au profit des victimes de la guerre en Pologne. Bourdelle, Picasso, Matissesi et d’autres ont contribué à cet événement.

1916 – Londres

Participe au 8ème Salon de l ‘”Association des Artistes Alliés”. Expositions “Cumnitenia Pamantului” en pierre et “Cap de copil” en marbre.

1916 – New York

Expositions à “The Modern Gallery”.

1917 – New York

Participe à la “Société des Artistes Indépendants” au Grand Palais Central.

1917 – New York

Participe à l’exposition à la “Galerie Moderne”. Des œuvres d’Ingres, Daumier, Cézanne, Picasso sont présentées.

Brancuti participe également et expose des sculptures et des dessins qui figurent également dans les expositions «Allies of Sculpture».

de l’hôtel Ritz Cariton.

1920 – Paris

Lors de l’exposition au Grand Palais, Brancusi est contraint de retirer son portrait «Princesse X». La police l’oblige à retirer son portrait de «Princesse X», considéré comme pornographique. En réponse, une protestation «Pour l’indépendance de l’art» parut dans les journaux, signée par Marie Curie, Picasso, Picabia, Erik Satie, Derain, Laurens, Léger, Cocteau, Reverdy, Cendrars et autres.

1920 – Paris

Participe à l’exposition du groupe “La Section d’Or” de la galerie La Boétie. Braque, Duchamp-Villon, Archipenko, Laurens y exposent également.

1920 – Bucarest

Participe à l’exposition du groupe “Art roumain” avec les oeuvres “Cap” en pierre et “Cap” en bronze. Il rentre au pays à l’invitation de Camil Ressu.

1920 – New York

Participe à l ‘”Exposition Inaugurale” des “Galeries de la Société Anonyme”.

1920 – New York

Il expose dans la “Troisième Exposition” aux “Galeries de la Société Anonyme”.

1922 – New York

Participe à l’exposition “Art Français Contemporain” à la “Galerie du Sculpteur”.

1922 – Chicago

Participe à l’exposition “The Arthur Jerome Eddy Collection” s’ouvre à l’Art Institute.

1923 – New York

Participe à l’exposition “America Art Association” – Spring Salon.

1923 – Paris

Il est invité à la “Grande Exposition Franco-scandinave”.

1924 – Venise

Expositions dans la section roumaine de la 14e Biennale “Tête d’enfants” une version en bronze et une version en pierre

La Roumanie était également représentée par Medrea et Frederic Storck.

1924 – Paris

Participe au festival “Bal Olympique”.

1924 – Bucarest

Participe à la première exposition internationale du groupe “Contemporary” avec les oeuvres “Kiss” et “Master Bird”, “Miss Pogany” et “Head” Participent également Arp, Klee, Michel Seuphor, Marcel Iancu, Victor Brauner, MH Maxy, Milita

Patrascu. Le magazine “Contimporanul” lui consacre un numéro d’hommage.

1925 – Paris

Participe à l ‘”Exposition Internationale de la peinture et de la sculpture anglo – franco – américaine”, organisée par Marius de Zayas à la galerie Durand-Ruel. L’exposition sera déplacée à Londres et à New York.

1925 – Londres

Visitez la ville et participez à “l’Exposition d’art tri-national” aux galeries New Chenil.

1925 – Paris

Participe à l’exposition “Art d’aujourd’hui”. Parmi les participants figuraient Picasso, Arp, Delaunay.

1926 – New York

Les 27 sculptures de la collection John Quinn sont exposées au “The Art Center” sous le titre “Memorial Exhibition of Representative Works”.

1926 – New York

L’exposition “Free National Art French – British – American” a lieu aux “Wildenstein Galleries”.

1926 – New York

Aux Wildenstein Galleries, la deuxième exposition personnelle de Brancusi s’ouvre.

Le sculpteur est présent au vernissage de l’exposition, qui ne fermera ses portes que le 3 mars de la même année.

1926 – Paris

Au «Salon des Indépendants», Brancusi expose «La Muse endormie» – en albâtre, mentionnant qu’il s’agit d’une sculpture pour aveugles. “Touch Sculpture” est né.

1926 – Paris

Participe à la 37e exposition “Société des artistes indépendants”.

1926 – Anvers

Assiste au vernissage de l’exposition “Salon d’art contemporain”, où il présente six œuvres.

1926 – Paris

L’exposition “Nouveau-né” est présentée à l’exposition “Salon du Franc” au Musée Galliera. La sculpture “Nouveau-né” est achetée par Rolf de Mare, pour 7 000 francs.

1926 – New York

Exposition personnelle de 71 œuvres à la Brummer Gallery.

1926 – New York

Participe à l ‘”Exposition internationale d’art moderne” du Brooklin Museum.

1927 – Chicago

L’exposition personnelle à New York s’ouvre au Arts Club.

1927 – Toronto

Exposition internationale d’art moderne à la galerie d’art.

1927 – Paris

Expose le “Salon des Tuileries”.

1927 – Hambourg

Exposition “Europaische Kunst der Gegenwart”.

1927 – Bucarest

A “l’Exposition de l’Art Roumain” sont exposés “Master Bird”, “Head” et “Capital” dans le cadre des événements organisés à l’occasion du Congrès de la Presse latine.

1927 – Bruxelles

Exposition à la galerie “Le Centaure”.

1927 – Paris

“Première exposition annuelle d’un groupe de sculpteurs” organisée par E. Teriade à la Galerie Jacques Bernheim.

1927 – New York

Exposition de la collection “A. E. Gallatin”, au “Museum of Living Art”.

1928 – Bucarest

Lors de la 8ème exposition du groupe “Art roumain” à l’Athénée roumain sont exposées les œuvres “Cuisse”, “Tête d’enfants” et “Enfant”.

1928 – Philadelphie

Ouverture de l’exposition inaugurale du Musée d’art.

1928 – Moscou

Il envoie quatre sculptures et deux dessins à “l’Exposition de l’Art Contemporain Français”.

Anatoly Vasilievitch Lunacearski a été invité à cette exposition par le commissaire du peuple à l’éducation.

1928 – Léningrad

«L’exposition d’art contemporain français» est apportée de Moscou.

1928 – Bucarest

Il est présent à l’exposition jubilaire de “Artistic Youth” avec les oeuvres “Master Bird”, “Mlle Pogany” et “Head of Expression” en bronze et avec l’oeuvre “Love” en plâtre. Les œuvres font partie de la collection Storck.

1928 – Paris

Il refuse l’invitation à participer à la 15e Biennale de Venise et refuse également de participer à un concours organisé à Sibiu pour un monument du roi Ferdinand de Roumanie.

1929 – Bucarest

Il participe au salon de dessin “Noir et Blanc” avec deux dessins. Deux des trois dessins illustrant le volume des paroles “Plants and Animals” d’Ilarie Voronca sont exposés.

1929 – Paris

“2ème Exposition Internationale de Sculpture” – organisée par la Galeria Georges Bernheim.

Bourdelle, Despiau, Mailiol participent également.

1929 – Paris

“Salon des Tuileries”, le Palais des Expositions.

1929 – Paris

Exposition à la “Galerie de France”. Maillol, Despiau, Laures, Gargallo, Lipschitz participent également ici.

1929 – Zurich

Abstrakte und Surrealistische Malerei und Plastik, (Kunsthaus). Montre une colonne, un puisoir et un torse de garçon. L’exposition ouvrira également à Munich.

1930 – Haga

A l’exposition itinérante “Tentoonstelling van Roemeensche Kunst”, il est présent avec trois œuvres: “Child”, “Muse’s Head” et “Pheonix Bird”.

1930 – Amsterdam

L’exposition “Tentoonstelling van Roemeensche Kunst” à La Haye est ouverte.

1930 – Bruxelles

“Exposition d’Art Roumain Moderne” à la Galerie Giroux est présente avec trois oeuvres: “Enfant”, “Tête de Muse” et “Pheonix Bird”.

1930 – Philadelphie

Exposition “Dessins français contemporains” au Print Club.

1931 – Philadelphie

Il expose avec le groupe “Living Artists” au Philadelphia Museum of Art.

1931 – Chicago

Exposition “The Arthur Jerome Eddy Collection” à l’Art Institute.

1933 – Sao Paulo

Exposition “Sociedad Pro-Arte Moderna”.

1933 – Bucarest

Emanoil Bocuta propose à l’Académie roumaine l’organisation d’une exposition de peinture et de sculpture.

Nous voulions une exposition “à laquelle participer des artistes qui malheureusement sont obligés d’attendre:

Brancusi, Petrascu, Pallady “et qui ont su” ouvrir de nouvelles voies dans l’art “.

1933 – Chicago

“Une exposition d’un siècle de progrès” à “The Art Institute”.

1933 – Paris

“Salon des Tuileries” le Néo-Parnasse.

1933 – New York

Marcel Duchamp organise sa quatrième exposition personnelle à la galerie Brummer. 58 œuvres sont présentées. L’exposition sera ouverte jusqu’au 13 janvier 1934.

1933 – Philadelphie

“La Collection Ingersoll” du Musée d’Art.

1934 – New York

“Dessins modernes” à “l’Institut de France”.

1934 – Philadelphie

“Exposition Spéciale: La Collection Horter” au “Museum of Art”.

1934 – Bruxelles

Le poète E.L.T.Mesens organise l’exposition “Minotaure” au Palais des Beaux Arts Brancusi participe avec Kandinsky, Klee, Miro, Picasso.

1934 – Chicago

“Une sélection d’œuvres d’artistes du XXème siècle”, une exposition organisée par J.J.Sweeney à la “Renaissance Society”.

1935 – New York

“Exposition 5ème anniversaire” le “Musée d’Art Moderne”.

1935 – Paris

“Trois synthèses artistiques” la “Chambre internationale des experts en art”.

1936 – Buffle

“Art d’aujourd’hui” (Galerie d’art Aibright). Giacometti, Caider, Lipchitz participent également. dans le catalogue de l’exposition, Brancusi est désigné comme “le plus grand des modernistes”.

1936 – New York

“Cubisme et art abstrait” .- Le musée d’art moderne.

1936 – Londres

“Exposition surréaliste internationale” aux nouvelles galeries de Burlington.

1937 – Cleveland

“Cubisme et art abstrait” au Musée d’Art.

1937 – Columbus-Ohio

“Sculpture de Sept Civilisations” à la “Galerie des Beaux-Arts”.

1937 – Paris

“Exposition internationale”. Brancusi expose une seule œuvre “Pasaruica” dans le pavillon roumain, bien que le projet initial

il comprenait une salle dédiée à Brancusi.

1937 – Paris

“Origines et développement de l’art international indépendant” le “Musée du Jeu du Palmier”.

1937 – Cleveland

“Sculpture of Our Time” au “Museum of Art”.

1938 – Londres

“Sculpture Contemporaine” à la Galerie Guggenheim Jeunesse.

1938 – Amsterdam

“Tentoonstelling Abstracte Kunst” le “Stedeiijk Museum”. Mondrian, Klee, Moore, Kandinsky exposent également ici.

1938 – Bucarest

L’aménagement d’une “salle spéciale Brancusi” à l ‘”Exposition universelle – New York, 1939″ est initié par D.D. Gusti, le commissaire du pavillon roumain.

1939 – Bucarest

En raison d’un budget insuffisant, D.D. Gusti abandonne le projet d’organiser la salle Brancusi.

1939 – Paris

Yvonne Zervos organise une exposition dans les galeries “Mai”. Les œuvres de Brancusi sont présentées avec les œuvres d’Arp, Gonzales, Klee, Laurens.

1939 – New York

Brancusi est présent à l’inauguration de l’exposition jubilaire “Art in Our Time” au “Museum of Modern Art”.

1940 – New York

“Modern Masters from European and American Colections” au “Museum of Modern Art”.

1940 – Chicago

“Exposition internationale d’aquarelles” et “The Art Institute”.

1940 – Philadelphie

“Sculpture Internationale” au Musée d’Art.

1940 – New York

“Peintures et sculptures de la collection du musée” la “Musée d’art moderne.

1940 – New York

“Repères” la galerie “Pierre Matisse”.

1941 – New York

“De Rodin à Brancusi” à la “Galerie Buchholtz”.

1942 – Toronto

“Idées et Sculpture” à la “Galerie d’Art”.

1942 – Bucarest

Au “Caminul Artei” (Galeries Kretulescu), il est exposé pour la vente de l’oeuvre “Cap de fata” (“Danaida”) “

Aucun acheteur trouvé.

1942 – New York

Exposition “Hommage à Rodin, Sculpture européenne de notre temps” à la “Galerie Buchhoitz”.

1942 – New York

Exposition “Portraits du XXe siècle” au “Musée d’Art Moderne”.

1943 – Philadelphie

“Musée d’Art Vivant: Miroir de notre Temps, la Collection Gallatin”.

1943 – Craiova

L’exposition “Saptamana Olteniei” où sont présentées trois œuvres de Brancusi: “Sarutul” – une réplique réduite, en pierre, “Cap de copil” et “Cap de fetita” – datées de 1905. Au cours de l’exposition, V.G. Paleolog organise les stands d’art plastique roumains, les œuvres de Brancusi ont été empruntées à la collection Victor N. Popp.

1944 – Cincinnati

Exposition “Images pour la paix” au “Musée d’art”. Il s’agit d’une rétrospective du “Armory Show” de 1913.

1944 – Bâle

Exposition “Concrete Kunst” la “Kunsthalle”.

1944 – New York

L’exposition “The Lee Ault Collection” à la “Valentine Gallery”.

1944 – Philadelphie

L’exposition «Histoire d’un Américain: Alfred Stieglitz intitulée« 291 »et après» au «Museum of Art».

1945 – New York

L’exposition “La Collection du Musée de Peinture et de Sculpture” au “Musée d’Art”.

1946 – Détroit

Exposition “Origines de la sculpture moderne” au “Detroit Institute of Art”.

1946 – Saint Louis

«Origins of Modern Sculpture» au «City Art Museum».

1946 – New Haven

“Sculpture contemporaine, objets, constructions” à la “Yale University Art Gallery”.

1946 – Cincinnati

“Quatre sculpteurs modernes” – Calder, Lipchitz, Moore, Brancusi au “Cincinnati Art Museum”.

1946 – Newark

“Possédé au New Jersey” le “Newark Museum”.

1947 – Prague

Exposition “La sculpture française de Rodin à nos jours”. Il a été organisé par le ministère des Affaires étrangères et sera ouvert à Bratislava et Brno.

1947 – Avignon

Exposition “Peintres et sculpteurs contemporains”.

1947 – New York

“Mémorial Alfred Stieglitz” le “Musée d’Art Moderne”.

1947 – Paris

Participation à l’exposition “L’art français au service des enfants roumains”, ouverture du Club de Chaillot,

L’exposition a été organisée sous le patronage de l’ambassadeur de Roumanie, Simion Stoilov. Préface du catalogue: Tristan Tzara et Jean Cassou.

1947 – New York

Exposition “1910 – 1912. Les années climatiques dans le cubisme” à la “Seligan Gallery”.

1948 – Baltimore

“Thèmes et variations de la peinture et de la sculpture” au “Museum of Art”.

1948 – Venise

La “Biennale de Venise” expose les deux “Oiseaux” de la collection Peggy Guggenheim.

1948 – New York

«Aspects intemporels de l’art moderne» au «Musée d’art moderne».

1948 – Amsterdam

“13 Beeldhouwers à Paris” au “Stedelyk Museum”.

1948 – Londres

“40 000 ans d’art moderne” à “l’Institut d’art contemporain – Salle de l’Académie”.

1949 – New Haven

“Sculpture depuis Rodin” à la “Yale University Art Gallery”.

1949 – Florence

“Collection Peggy Guggenheim” le “Palazzo Strozzi”.

1949 – Paris

“Les Premiers Maîtres de l’Art Abstrait” la galerie “Maeght”.

1949 – Venise

La Biennale de Venise a accepté de recevoir le grand prix, mais il a suggéré qu’il soit donné à Jean Arp.

1949 – Venise

“Exposition de Sculpture Contemporaine” le “Palazzo Venier dei Leoni”.

1949 – New York

Exposition “Sculpture” à la “Galerie Buchholz”.

1949 – Chicago

Exposition “Art du XXe siècle de la collection Louise et Serveur Arensberg” la “The Art Institute”.

1949 – New York

Exposition «Pour honorer Henry McBride» au «M. Knoedier».

1949 – Minneapolis

“Chefs-d’œuvre de la Sculpture” à l ‘”Institut des Arts”.

1950 – Philadelphie

“The S.S. White Collection” le “Museum of Art”.

1950 – Rhode Island

“Un siècle de sculpture, 1850-1950” au “Museum of Art”.

1950 – Philadelphie

«Masterpieces of Philadelphia Private Collections» et «Museum of Art».

1950 – New York

“Dessins contemporains” à la “Galerie Buchholz”.

1950 – New York

“L’héritage d’Auguste Rodin” à la “Galerie Buchholz”.

1951 – Amsterdam

“Surréalisme + Abstraction” “Stedelijk Museum”.

1951 – Zurich

Dites Kunsthaus.

1951 – Amsterdam

“Surréalisme + Abstraction” “Stedelijk Museum”.

1951 – Bruxelles

L’exposition “Surréalisme + Abstraction” du “Palais des Beaux-Arts” dans l’ancienne expose “Master” et “Bird in Flight” de la Collection Peggy Guggenheim.

1951 – Paris

Soumettez votre passeport roumain et demandez la citoyenneté française.

1951 – New York

“De Brâncuși à Duchamp” “Sidney Janis Gallery”.

1951 – Scottsdale

“Sculpture de Rodin à nos jours” “Ecole d’art dans le désert”.

1952 – Melbourne

Les œuvres de Brancusi expulsent la “National Gallery of Victoria State”.

1952 – Paris

Le 4ème “Salon de la jeune sculpture”. Brancusi expose sept sculptures.

1952 – Paris

“L’œuvre du XXe siècle” “Musée national d’art moderne”.

1952 – Londres

L’exposition parisienne se désintègre si “Tate Gallery” sous le titre “20th Century Masterpieces”.

1952 – Philadelphie

“Sculpture du XXe siècle” “Musée d’art”.

1952 – New Haven

“À la mémoire de Katherine S. Dreier, 1877-1952 – Sa propre collection d’art moderne” “Yale University Art Gallery.”

1953 – New York

“French Masters”, “Sidney Janis Gallery”.

1953 – Chicago

“Sculpture du 20ème Siècle” “Institut d’Art”.

1953 – Paris

“Cubisme 1907-1914” “Musée national d’art moderne”.

1953 – New York

“Sculpture du XXe siècle” “Musée d’Art Modéré”.

1953 – Anvers

La 11e Biennale Internationale de Sculpture au “Middelheim Park”.

1953 – Houston

“75 ans de sculpture” “Musée des Beaux-Arts”.

1953 – Sao Paulo

“Il Bienal de Sao Paulo” au Musée d’Art Moderne.

1953 – New York

“Sculpture et dessins de sculpteur” “Galerie Curt Valentin”.

1954 – Yverdon

Participe avec trois sculptures et un dessin à l’exposition “Sept pionniers de la sculpture moderne” ouverte par la Mairie d’Yverdon. Il peut participer à Arp, Chauvin, Gonzalez, Laurens, Pevsner et Duchamp-Villon.

1954 – Zurich

L’exposition à Zverdon ouvrira si le Kunsthaus sous le titre “Begrunder der Modernen Plastik”.

1955 – Bloomfteld Hills

“Collection Levin” “Académie Cranbrook des Galeries d’Art”.

1955 – New York

“Exposition de clôture: sculpture, peintures et dessins” “Galerie Curt Valentin”.

1955 – New York

Le “Solomon R. Guggenheim Museum” ouvre une rétrospective Brancusi, comprenant 59 sculptures,

dessins et guase.

1955 – Ann Arbor

“Peintures et sculptures du XXe siècle de la collection Winston” “Musée de l’Université d’Art – Université du Michigan.

1956 – Philadelphie

L’Art Museum inaugure la rétrospective qui a été ouverte à l’automne à New York.

1956 – Paris

“Exposition Internationale de Sculpture Contemporaine”.

1956 – Craiova

“L’exposition festive pour l’anniversaire de Brancusi” au Musée d’Art de la “Galerie des Glaces” présente “Girl’s Head”, “Boy’s Head”, “Woman’s Torso” et “Kissing”, la plupart provenant de l’ancien patrimoine V.N.Popp.

1956 – New York

“Rodin à Lipchitz, Partie II” “Beaux-Arts Associates”.

1956 – Paris

Christian Zervos lui a dédié un numéro d’hommage des “Cahiers d’art”.

1956 – New York

Alfred H. Barr si Dorothy Miller organise une exposition du “Metropolitan Museum”.

1956 – Paris

Il déclare qu’il a commencé son étude de la sculpture du Chicago et qu’il va soulever une colonne de 400 mètres. “S’il peut être fait d’acier inoxydable poli, ce sera l’une des merveilles du monde.”

1956 – Bucarest

Au Musée d’art de la République populaire roumaine s’ouvre la première exposition personnelle Brancusi en Europe. «Portrait du peintre Darascu», «Tête d’enfant» en bronze, «Sommeil», «Tête d’enfant» en plâtre, «Tête d’enfant» en bronze de la collection G.Opres sont exposés. Invité par le directeur du Musée M.H.Maxy et le peintre Camil Ressu, Brancusi ne répond pas à l’invitation.

1957 – New York

L’Institut des Arts de Minneapolis bénéficie de la galerie Knoedler.

1957 – New York

“La lutte pour une nouvelle forme” “Maison du monde”.

1957 – Philadelphie

“Collection T. Edward Hanley” “Musée d’art”.

 La photo représente l’atelier de Brancusi, Place Georges Pompidou, à Paris

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •