Écrire/Être écrivain : Séverine Baaziz

On nous apprend à lire et à écrire dès le plus jeune âge. On devine alors, sans l’intellectualiser, que ce sont là deux rouages de la machine à penser. Qu’ils sont les outils de notre communication et que nous ne pouvons apprendre que grâce à eux. L’instruction se poursuit et les professeurs nous invitent à la rédaction, la dissertation. Pour ma part, le plaisir d’écrire remonte à cette époque. A ces sujets de français où peuvent se mêler l’imaginaire et les connaissances, le bon sens et la singularité. A l’adolescence, à fleur de peau, je me souviens que j’écrivais sur les murs de ma chambre, des poèmes en gros caractères qui hurlaient leurs peines, dissimulés derrière les posters punaisés. 

Et puis, les années ont filé et la lecture a continué à m’offrir ses leçons. Comme un professeur qui jamais ne vous quitte. Elle me parlait des temps passés, du bout du monde, du vague à l’âme et du corps en émoi. A chaque livre, je vivais l’histoire à ma façon. Avec celle que j’étais sur l’instant. Avec ce monde perçu sur l’instant. A chaque livre, aussi, une nouvelle leçon d’écriture. Je crois que c’est tout cela qui explique que j’écrive aujourd’hui. Par plaisir, admiration, et besoin d’inventer des lisières entre le monde intérieur et le monde extérieur, comme une promesse faite à l’enfant que je suis toujours.

Alors oui, j’écris, mais suis-je pour autant écrivain ?

Sans fausse modestie, j’estime que non. Il y a bien trop de génies dans la sphère littéraire pour me gratifier de la même appellation. Mais j’avoue que c’est une affaire bien subjective. Etre écrivain, pour moi, c’est manier la langue comme personne. C’est faire preuve de virtuosité et de fulgurance. A vrai dire, je me sens davantage raconteuse d’histoires. Une raconteuse qui écrit des romans populaires au sens noble du terme et qui ne cessera jamais de s’émerveiller de la diversité littéraire.

Séverine Baaziz habite en Lorraine. De profession développeur informatique, elle travaille au Luxembourg.

L’écriture est sa grande passion.

Bibliographie :

Le premier choix, Editions Chloé des Lys, 2016 (Finaliste du Prix Lire & Cri 2018-2019).

Mamie Paulette, Editions Chloé des Lys, 2018 (Finaliste du Prix Lions du Roman régional 2018-2019).

L’astronaute, Editions Chloé des Lys, 2019.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •