Nature vivante avec Marie-Josée Christien : Géographie mentale

 

Ici, les frissons des arbres, le clapotis des averses amarrées au silence, le frémissement des haies, les efflorescences de granit, l’incertitude de la lumière, les vapeurs des gris et des bleus qui s’épanouissent sous la pluie nous tiennent en suspens. Cette végétation qui s’ébroue nous morcelle, à l’infini. Alors nous vient le sentiment d’être à même sa densité, ballottés par un océan de collines, par le noir d’une eau profonde.

La terre nous éprouve. Impossible de se défaire de cet humus farouche. Nous vivons dans son humeur infranchissable. Le vent exhale les bruissements du cœur, affronte le silence du dedans, de notre rêve végétal. Le ciel, à portée de crayon, dans l’éclat des roches et de la végétation, soulève l’esprit, l’âme au plus haut.

La terre, indistincte et révélée, fief dévolu à l’imaginaire, maintient le lien entre le jadis, le maintenant et le futur imprécis. Il nous faut remonter les pistes du souvenir à la recherche de ces lieux où s’élaborent les mythes, non pas vus de l’extérieur mais sous nos pas mêmes.

Marie-Josée Christien, 27 février 2021

Marie-Josée Christien vit dans le Finistère à Quimper où elle coorganise les rencontres-lectures mensuelles « les rendez-vous de Max », dans la maison d’enfance du poète Max Jacob. Poète, auteur jeunesse, critique littéraire, collagiste, elle est responsable de la revue annuelle Spered Gouez / l’esprit sauvage qu’elle a fondée en 1991. Présente dans une cinquantaine d’anthologies et d’ouvrages collectifs, traduite en allemand, bulgare, espagnol, portugais et breton, elle a publié une trentaine de livres et collaboré à des livres d’artistes. Deux ouvrages lui sont consacrés : La poésie pour viatique (chiendents n°118, Editions du Petit Véhicule, 2017) et Marie-Josée Christien passagère du réel et du temps (Ed. Spered Gouez, 2020).

Pour l’ensemble de son œuvre, elle est lauréate du prix Xavier-Grall et du Grand prix international de poésie francophone.

 Site : https://mariejoseechristien.monsite-orange.fr

Parmi ses livres :

Affolement du sang (préface de Jean-François Mathé, encres de André Guenoun), Al Manar, 2019

Aspect du canal, Sac à dos Editions 2010

Constante de l’arbre, avec le photographe Yann Champeau, Les Editions Sauvages, coll. Carré de création, 2020

Conversation de l’arbre et du vent (photographie de Jean-Yves Gloaguen), Tertium éditions 2007, Tapabord, 2018, Liste de référence de l’Education Nationale

Correspondances, recueil à deux voix avec Guy Allix, Les Editions Sauvages, coll. Dialogue, 2011

Eclats d’obscur et de lumière (collages de Ghislaine Lejard), Les Editions Sauvages, coll. La Pensée Sauvage, 2021

Lascaux & autres sanctuaires, Jacques André Editeur, 2007

Les extraits du temps (préface de Guy Allix), Les Editions Sauvages, coll. Askell, 2009, Prix des Bretons de Paris

Petites notes d’amertume (préface de Claire Fourier, land art de Roger Dautais), coll. La Pensée Sauvage, Les Editions Sauvages, 2014

Temps morts (préface de Pierre Maubé, encres de Denis Heudré), coll. La Pensée Sauvage, Les Editions Sauvages, 2014

Quand la nuit voit le jour (photographies de Yann Champeau), coll. jeunesse A la cime des mots, Tertium éditions, 2015

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •