Lettres Capitales vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2021

 

En ce début d’année 2021, Lettres Capitales souhaite à toutes les collaboratrices, à tous les collaborateurs de France, de Roumanie et d’ailleurs, à celles et ceux qui nous ont lus et nous lirons, de l’énergie créatrice et le retour de l’espérance, une santé durable et des rêves en abondance !

Des remerciements appuyés vont également vers toutes les maisons d’éditions qui nous ont soutenus.

Lettres Capitales continuera à défendre la beauté de la littérature, sa force à la fois esthétique et éthique, avec un esprit critique constructif et tourné vers les auteurs et leurs œuvres.

Que l’année qui commence puisse redonner vie à tant de mots aujourd’hui exilés, humiliés, détournés dans les couloirs d’une histoire sidérée, soumise à une crispation inattendue et soudaine et à la confusion de sens entre sidération et lucidité (que seul le degré de lumière sépare), entre critique et jugement, entre évidence et preuve, mais surtout celui du refus du doute comme manifestation de la liberté de l’esprit, tel qu’il est décrit dans ces mots du philosophe Alain :

« Le doute est le sel de l’esprit ; sans la pointe du doute, toutes les connaissances sont bientôt pourries. J’entends aussi bien les connaissances les mieux fondées et les plus raisonnables. Douter quand on s’aperçoit qu’on s’est trompé ou que l’on a été trompé, ce n’est pas difficile ; je voudrais même dire que cela n’avance guère ; ce doute forcé est comme une violence qui nous est faite ; aussi c’est un doute triste ; c’est un doute de faiblesse ; c’est un regret d’avoir cru, et une confiance trompée.

Le vrai c’est qu’il ne faut jamais croire, et qu’il faut examiner toujours. »

(Alain, Propos sur les pouvoirs, §140.)

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE !
LA MULȚI ANI FERICIȚI !
Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •