Portrait en Lettres Capitales : Philippe Leuckx

 

 

Qui êtes-vous (où êtes-vous né-e, où habitez-vous ) ?

Je suis Philippe Leuckx, né le 22 décembre 1955 en Belgique, à Havay.

Vivez-vous du métier d’écrivain ou, sinon, quel métier exercez-vous ?

Non, j’ai été enseignant, de 1979 à 2015.

Comment est née votre passion pour la littérature et surtout pour l’écriture ?

Tout petit , je me suis intéressé aux livres. J’ai commencé à écrire très tôt, vers l’âge de huit, neuf ans.

Quel est l’auteur/le livre qui vous ont marqué le plus dans la vie ?

« La storia », roman italien d’Elsa Morante.

Quel genre littéraire pratiquez-vous (roman, poésie, essai) ? Passez-vous facilement d’un genre littéraire à un autre ?

Je pratique deux genres : la poésie et la critique littéraire.

Comment écrivez-vous – d’un trait, avec des reprises, à la première personne, à la troisième ?

Ma poésie, que je veux fluide, est très peu corrigée. Je privilégie le premier jet, si j’en suis content, je conserve.

D’où puisez-vous les sujets de vos livres, et combien de temps est nécessaire pour qu’il prenne vie comme œuvre de fiction ?

Le poème chez moi naît de la vie. Le voyage, les amours et amitiés, la marche, les villes nourrissent mon inspiration.

Choisissez-vous d’abord le titre de l’ouvrage avant le développement narratif ?

Quel rôle joue pour vous le titre de votre œuvre ? Le titre est donné après coup.

Quel rapport entretenez-vous avec vos personnages et comment les inventez-vous ?

 Comme je compose de la poésie, il y a peu de personnages.

Parlez-nous de votre dernier ouvrage et de vos projets.

Mon dernier ouvrage, paru ce 15 mai 2021, est un essai sur 30 poètes belges : « Les entrelus de Philippe Leuckx, Aux hautes marges », au Coudrier. Doivent paraître deux livres de poésie aux éditions Henry et aux Lieux-Dits.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •